Le plus beau de moi

Cabaret en chansons sur des textes de Henri Gougaud et mis en musique et en voix par Aimée de La Salle, Cécile Veyrat et Yves Dupuis.
Ce groupe de trois compositeurs, « Les trois plumes », passionné par l’œuvre et la figure d’Henri Gougaud, a choisi ses textes écrits pour être chantés. Après Jean Ferrat, Serge Regianni ou Juliette Gréco, ils se lancent dans cette nouvelle aventure avec le soutien et l’amitié de ce parolier si singulier.
Les voix, l’accordéon et le piano forment un univers d’inspiration jazz, blues et chanson française avec des clins d’œil à Miles Davis ou Georges Brassens. S’ajoute à cela des notes cinématographiques façon Nouvelle Vague et empreint d’échos à liés à Michel Legrand. De cette rencontre avec le répertoire de cet auteur des Corbières, est né un récital qui retrace les personnages ou les lieux de son enfance jusqu’à Paris. « Ce spectacle est une évocation à l’amour, à la vie, à la présence ferme que nous avons chacun de nos liens fondamentaux, de ce qui nous fait homme ».

Il y a Ce mois d’avril comme une cinquième saison où tout est possible. « Ce mois d’avril, si bon fait-il que pas un fil ne tremble. Ce mois d’avril doux et docile, battent nos cils ensemble. Ce mois d’avril, tout est subtil mais si facile à dire. »
Ou bien cet hommage à la Camargue comme un autre lieu enraciné : « Ici, le vent commence comme un taureau le vent, Le vent ne passe pas il règne sans colère, Écoute les roseaux qui bercent les étangs A deux pas de la mer, à deux pas de la terre, la Camargue s’étend. »
Ou ce Je reviendrai qui évoque son pays du sud-ouest si cher à son âme et encore des couleurs plus citadines sur une ville qui suffoque comme Paris mais qui veut vivre.

Textes : Henri Gougaud
Voix et musiques : Aimée de La Salle
Voix, accordéon et musiques : Cécile Veyrat
Piano et musiques : Yves Dupuis